Blog de Lateral

Les Activateurs de Management Juste

SOL Global forum – jour 2 : des projets pour l’enseignement

| 0 Commentaires

En début d’après-midi, j’ai participé à un atelier plus spécifique sur la place, les atouts et les besoins de l’éducation dans la métamorphose de la société.

J’avais envie de partager avec vous trois points qui m’ont touché cet après-midi.

Tout d’abord, ces quelques propositions de Raymond-François Le Bris, Directeur de l’ENA de 1995 à 2000.

L’éducation n’a plus le monopole du savoir. En France, on n’en a pas tiré les conséquences, ni sur les structures éducatives, ni sur les modes de formation, ni sur les enseignants.

Voici quatre propositions pour améliorer l’enseignement :

  1. Distinguer éducation obligatoire et éducation complémentaire.
  2. Associer des professionnels de tous horizons a la formation.
  3. Dans les parcours de formation, développer les apports personnels des participants, et généraliser le système de l’éducation en alternance.
  4. Individualiser : tenir compte du parcours et de l’expérience de chacun dans son éducation.

Donner du sens a l’éducation. Être adapté aux bénéficiaires.

Ensuite, une réflexion de Peter Senge sur le système éducatif, qui affirme que deux principes soutiennent ce système :

  1. Un principe permanent : Toute société a un système éducatif, sous une forme ou sous une autre. Ce système a longtemps été l’apprentissage, c’est à dire l’éducation au travers d’histoires qui racontent comment les humains grandissent et se développent.
  2. Un principe évolutif :  L’enseignement doit se modifier en même temps que la société se confronte à des challenges nouveaux et change elle-même.

 Le point critique étant dans ce cas le principe 2, peu observé par nos systèmes éducatifs actuels.

Enfin, quelques réflexions de participants, à nouveau brutes de décoffrage et donc enclines à l’exagération, qui viennent nourrir une réflexion que nous avons avec les Facultés Universitaires de Gembloux :

  • La concurrence entre établissements ni les regroupements de pôles universitaires ne mènent pas à un enseignement de meilleure qualité.
  • Les écoles doivent être des centres d’apprentissage
  • L’éducation prépare aux examens, pas à la vie.
  • Les leaders invisibles de demain sont les étudiants d’aujourd’hui.
  • La classe inversée est le futur de l’enseignement

Food for thought, n’est-ce pas ? L’éducation, un beau moyen de créer un management plus juste.

Patrick
Lateral – les activateurs de management juste.

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.